Comment un prof de danse gagne 2000 euros par mois sur Internet !

Publié par dans

Recevez tout de suite votre accès à la formation

"Lancez un business à 2ke par mois en 4h par semaine"

lancer un business à 2ke par mois

Dans cette vidéo vous allez découvrir comment Igor a créé son premier site avec la formation Blog qui rapporte et réussi à gagner ses premiers euros sur Internet avec l’affiliation pour gagner aujourd’hui 2000 euros par mois

Dans cette interview, découvrez :

  • Quel site lui permet aujourd’hui de gagner 2000 euros par mois
  • Comment un « délire de danseur » lui a rapporté un contrat de 4000 euros
  • 3 conseils pour optimiser votre « money site » et avoir plus de clients
  • La stratégie qui va permettre à Igor de partir danser aux 4 coins du monde

Comment un prof de danse gagne 2000 euros par mois sur Internet !

Voici les sites d’Igor :

Je suis vraiment heureux d’avoir permis à Igor de se lancer sur internet et de faire partager sa passion au monde entier !

A mon avis on n’a pas fini d’entendre parler de lui 😉

Est-ce que la réussite d’Igor vous inspire ?

Est-ce que vous avez des questions sur comment Igor a fait pour parvenir à ce résultat ?

Posez vos questions dans les commentaires ci-dessous 😉

 

Transcription texte de l’interview :

Aurélien

Bonjour à tous. Aujourd’hui j’accueille avec moi Igor Andreis. Igor c’est un client des formations et aujourd’hui il a crée un business sur Internet qui lui rapporte 2 000 euros par mois. Et vous allez voir qu’à la base ce n’est pas du tout son métier de gagner de l’argent sur Internet puisque Igor il a une école de danse.

Bonjour Igor !

 

Igor

Salut Aurélien !

 

Aurélien

Alors, on va essayer de faire au mieux parce que j’ai une connexion en Colombie qui n’est pas forcément terrible. Mais voilà, on devrait arriver à se comprendre, c’est l’essentiel.

Donc, Igor, on s’est rencontré la première fois, c’était à la rencontre « Bloguer Gagner » en novembre 2012, c’était l’année dernière. Tu étais venu avec ta compagne. Et voilà, tu m’avais marqué puisque tu avais vraiment la patate. En fait, tu avais commencé par acheter ma formation « Un blog qui rapport en 31 jours ». Tu as crée un premier site ou deux sites, je crois, et du coup vu que cela a marché tu es parti après sur « Bloguer Gagner » et après tu as avancé. Expliques-nous un petit peu ton parcours, comment tu as commencé là-dedans.

 

Igor

J’ai une école de danse. Donc, je danse et je fais que ça et je voulais développer vraiment sur Internet pas mal de choses. Parce que je sentais qu’il manquait quelque chose (…) et je n’avais les moyens de prendre quelqu’un pour me créer des sites ou pour ce genre de truc puisque cela revient vite assez cher. Et donc, je suis tombé sur ta formation « Un blog qui rapporte 31 jours », que j’ai dévoré et à l’époque j’avais demandé à Jérémy je devais partir en Croatie, de m’accélérer les 31 jours pour pouvoir avoir les vidéos et pouvoir bosser pendant les vacances. Et je suis revenu et à la fin des 15 jours à peu près puisque je l’ai accéléré et puis j’ai lancé le premier blog qui s’appelle « jaimedanser », et sur lequel je prenais ton idée de mettre des liens Amazon, etc., qui proposaient des bouquins, etc. Et en voyant la formation, j’ai dit « Je vais essayer de le faire pour la musique », parce que le problème pour les danseurs c’est souvent de trouver les musiques, trouver les musiques sur lesquelles on peut danser. Tu as des musiques de rock et de salsa, etc. Mais t’en certaines qui sont à écouter, et d’autres à danser. Et les danseurs ne savent pas forcément, en fonction de leur niveau, du tempo de la musique la vitesse de la musique, quelle musique choisir et comment la trouver facilement plutôt que d’y accéder et d’avoir une seule musique, etc. Nous, on commandait des CD de l’école de danse en Hollande, etc. Bon, tu achètes un CD, tu les revends mais cela ne rapportait pas grand-chose. Je me suis mis à chercher toutes les musiques de mes cours sur lesquelles j’ai fait des liens, j’ai fait tous les tempo et tout ça et sur lesquelles j’ai mis les liens Amazon.

Grâce à la formation « Un blog qui rapporte », j’ai crée le site et tout. Et puis, au début je l’ai crée pour mes élèves. Chaque chanson cela ne rapporte pas grand-chose, peut-être 10-12 centimes. Parce que les élèves très rapidement pouvaient choisir la musique qu’ils voulaient, (…) ils avaient exactement les musiques qu’ils voulaient et de plus en plus cela s’est développé avec plein de gens qui ne faisaient pas partie de l’école, tous les danseurs en France, et même un peu partout. Et donc, au fur et à mesure, là maintenant on tourne à 300-400 visites par jour sur ce site. Ils sont super contents. Et il y a plus de 3 000-4 000 morceaux en ligne.

 

Aurélien

En termes de monétisation, ce site te rapporte combien ?

 

Igor

Là, en liens Amazon, ça doit faire une centaine d’euros.

 

Aurélien

Oui, enfin, pas énorme. Ça te permet de ramener des trafics, d’amener des gens sur ton réseau de sites.

 

Igor

Voilà, exactement.

 

Aurélien

Exactement. Parce qu’on va voir que tu as développé d’autres projets très intéressants. Effectivement, l’affiliation Amazon ne rapporte pas énormément, mais au moins ça te montre que ça marche et puis ça te permet d’attirer les trafics.

 

Igor

Et moi, ça m’a permis de me faire la main aussi, apprendre un petit peu à gérer tout ça. Quand tu pars de rien, c’est quand même pas mal de boulot. Il y a beaucoup de compétences à acquérir.

Tu disais dans tes formations qu’il faut qui blog qui amène après du trafic et se faire connaître sur la toile, en fait, et faire connaître ce qu’on est, ce qu’on aime faire et ce qu’on a envie de partager. C’est ce que j’ai fait.

 

Aurélien

Tout à fait. Vous avez crée ce premier projet. Alors, une petite remarque, vous avez un problème dans la balise titre. C’est téléchargement de musique. Il y a une faute dans « téléchargement ». Corrigez-le. Tu pourras le corriger après. Ça ne prendra pas longtemps. Ça te permet d’avoir également des inscrits à ta newsletter parce que je vois qu’il y a un formulaire qui incite les gens à s’inscrire.

 

Igor

Exactement. Au début, sur le formulaire je proposais aux gens de s’inscrire pour recevoir… parce que tous les mois on met des nouveaux articles, des nouvelles chansons qui sortent et sur lesquelles on peut danser, et donc j’avais mis cela. Bon, on n’avait pas énormément de gens qui s’inscrivaient, c’était peut-être 5-6 par semaine. Et puis, depuis, suite à tes conseils tout ça (0:05:23) la formation, j’ai fait des cours de danse en ligne et j’en propose. Donc là, j’ai mis sur le rock. Et donc, les gens peuvent recevoir les 5 premiers cours de rock en ligne gratuitement. Et là, depuis qu’on fait ça, on a des abonnés tous les jours. On a quand même 5 abonnés tous les jours qui commencent à danser et tout ça.

 

Aurélien

Ce n’est pas mal. Parles-nous justement parce qu’après vous êtes partis dans d’autres projets. Quand je vous ai rencontrés, toi et ta compagne, vous aviez déjà crée 2 ou 3 projets. Parle-nous un petit peu.

 

Igor

Le second projet, donc, on a un spectacle. Le souci qu’on a dans les spectacles c’est qu’on a énormément besoin de costumes. On fait un spectacle le 31 mai à Bordeaux. On a 400 danseurs sur scène et 4 000 spectateurs et une comédie musicale. Sur chacun des spectacles, à chaque fois c’est plus de 3 500 costumes à l’école de danse mais qui dorment, en fait. Quand je donne des cours à certains profs, souvent ils me prenaient les costumes, ils les louaient comme ça. Et puis ils me disaient que ce serait super pratique qu’on puisse les louer pour prendre les photos et tout ça. Donc, on a ouvert un site pour que les profs puissent louer leurs costumes, et pour les soirées, spectacles, etc., et des costumes un petit peu des scènes, pour danser.

 

Aurélien

D’accord. Donc, un site un peu vitrine, ce n’est pas vraiment un blog.

 

Igor

Ah, non, en fait un site sous Prestashop, on a aussi une boutique avec des chaussures de danse, avec des fringues et quelques vêtements de danse aussi qu’on vend dessus pour des danseurs ou des écoles de danse.

 

Aurélien

D’accord. Justement, parles-nous un petit peu, quels ont été les résultats ? Est-ce que ça a marché ? Est-ce que ce site a rapporté de l’argent ?

 

Igor

Ça n’a pas encore un an d’existence et on a fait autour de 10 000 euros de location de costumes depuis… on a démarré en avril l’année dernière. Et surtout, pour nous la grande période est quand même en avril-mai-juin. Je pense que c’est là qu’on a beaucoup de représentations et de spectacles de fin d’année, etc. Là par contre, on se retrouve avec des écoles de toute la France qui ont besoin de costumes et qui voyagent beaucoup : une semaine à Tours, la semaine d’après ils sont à Limoges, après ils étaient à Nice. Ils tournent comme ça.

 

Aurélien

Et tu nous dis cela a généré à peu près 10 000 euros de chiffre d’affaires ?

 

Igor

A peu près 10 000 euros de chiffre d’affaires, oui.

 

Aurélien

Ce n’est pas mal, surtout que c’est…

 

Igor

On ne va pas être milliardaire avec cela. Mais en tout cas, les costumes qu’on loue à 5 euros-6 euros, tu en as 2 à 8 euros-9 euros, le tarif de location, pour location d’une semaine. Ils n’ont pas à nettoyer les costumes, tout était compris, on s’occupe de tout au-delà de 600 euros. Tout est compris : les frais de livraison aller-retour…

 

Aurélien

Qui est-ce qui gère la logistique ? Tu me dis qu’il faut envoyer les costumes, etc., c’est quand même beaucoup de boulot, non ?

 

Igor

Un peu de boulot, oui. Mais l’objectif c’est qu’à terme on puisse déléguer à une personne qui ne s’occupe que de cela.

 

Aurélien

Oui, d’accord.

 

Igor

On a tout organisé, etc. Et en fait, moi dans l’idée, par rapport quand on fait de nouveaux spectacles le but de cela est la recette quand fait dedans est destinée à l’achat de nouveaux costumes pour qu’ensuite après on puisse avoir de nouveaux costumes pour nos spectacles.

 

Aurélien

Et pour ensuite les louer dans le futur.

 

Igor

Et avoir un truc pour que tout le monde puisse profiter de nouveaux costumes en permanence.

 

Aurélien

Super. Très bonne idée. Quand on s’est rencontré l’année dernière, vous aviez crée un troisième site.

 

Igor

Oui. Alors, on aime bien organiser des trucs un peu particuliers et donc on organise des flash mob de danses de couple. Ça c’est un truc hyper excitant. On se pointait à Bordeaux, ou sur le quai de Bordeaux comme ça d’un seul coup à se mettre à danser. Bon après, un flash mob ça ne s’organise pas comme ça, donc on a crée un site où on a mis les flash mob qu’on préférait, les trucs qu’on trouvait géniaux et puis en même temps comment on préparait le spectacle, comment on prépare un flash mob. Donc, je mets la vidéo en ligne, je dis voilà tel jour on va se retrouver, on va danser du chacha, du rock ou bien de la salsa là, je filme la choré, les gens regardent le site, après la choré sur le site et après on se retrouve au pôle de rendez-vous.

Et donc ça, j’ai fait ça comme ça au début. Alors, ce qui est incroyable c’est qu’il n’y a pas énormément de visites, on a peut-être une trentaine ou une quarantaine de visites par jour. Mais par contre, les gens qui regardent ça, il y a des gens qui ont envie d’organiser flash mob mais qui ne savent pas du tout comment s’y prendre. Et donc là on avait un mec qui est dans l’évènementiel et qui voulait organiser un flash mob et qui nous a demandé de lui organiser le flash mob. On lui a proposé, il nous a demandé combien on lui faisait, etc. On a tourné la vidéo, je leur ai monté la choré, ils sont choisi une musique, j’ai crée une choré dessus, je leur ai mis toute la choré, le cours, expliqué, les entrées et sorties, etc. Et puis ceux qui vont filmer les flash mob, qui vont aller, donc, c’est sur Toulouse, ils vont aller filmer le flash mob, ils en font tout le montage et on leur propose le package complet. On a fait un tarif à 4 000 euros pour toute la prestation.

 

Aurélien

Excellent. Super. Et puis, j’imagine que ça a dû être une expérience assez sympa.

 

Igor

Ça va être au mois d’avril. C’est en cours de mise en place.

 

Aurélien

D’accord. Vous n’avez pas encore fait le flash mob.

 

Igor

Ils sont en train de s’entraîner.

 

Aurélien

Ça c’est intéressant. Mais tu vois, à la limite tu me disais que du coup vous avez des contacts comme ça, ça peut être intéressant d’essayer de mettre en avant le côté on organise votre flash mob et d’avoir un appel à l’action pour que les gens… Peut-être le mettre un petit peu plus en avant pour que des gens qui…

 

Igor

Il y a des gens qui pensent à nous le dire alors qu’on ne pense même pas à le proposer. Tout ça c’est quand même beaucoup de boulot, c’est du temps. Parce qu’après, tu vois, je prends les autres trucs qu’on a fait derrière et en fait, si tu veux, au bout d’un moment tu peux faire plein de choses mais il faut les faire bien et pouvoir te consacrer à fond dedans. C’est vrai que pour le moment on n’est pas allé au bout de la démarche qu’on pouvait faire sur ça. On prévoit maintenant de le faire parce qu’on pense qu’on a vraiment quelque chose à travailler là dessus.

 

Aurélien

Clairement. Je comprends tout à fait. On a parlé de tes projets à venir et on va voir que tu es allé encore plus loin, tu as eu encore plus de résultats. Mais là, ça va être intéressant de mettre dans un coin de ta tête que ce site-là tu peux peut-être le faire évoluer un petit peu en disant mettre en avant votre offre, le fait que vous pouvez aider les entreprises à créer un flash mob.

 

Igor

Et surtout, bon, je vais encore plus loin, je te parlais du spectacle qu’on faisait à la patinoire le 31 mai avec les 400 danseurs et le spectacle va s’appeler flash mob. Et en fait, ça va être un jeu entre un groupe de danseurs de flash mob et un autre groupe de danseurs qui dansent dans un club très ancien et, en fait, ils sont en rivalité, les deux groupes, l’un contre l’autre. En fait, on va faire un énorme flash mob sur Bordeaux qui va être filmé. On a pas mal de caméramans qui vont venir filmer cela. Ce flash mob va être en ligne. Mais même pendant le spectacle on aura les danseurs du flash mob qui danseront sur scène mais en même temps avec les mêmes images de ce même flash mob qui sera en ligne en ville.

 

Si tu veux, par rapport à l’organisation, ça montre exactement ce qu’on est capable de faire, ce qu’on peut proposer.

 

Aurélien

Waouh ! Excellent. En tout cas, tout ça il faudra le filmer et mettre des extraits sur le site flashmob.com. Et puis, votre spectacle, éventuellement, proposer peut-être une version téléchargeable en ligne pour le vendre.

 

Igor

Oui, je pense. Au début, on fait des DVD tout ça, des trucs pour les élèves mais après on va le proposer en ligne, oui. Surtout sur notre gros site.

 

Aurélien

Super. Quand on s’est rencontré l’année dernière vous aviez déjà fait tout ça. Vous n’aviez pas encore eu forcément tous ces résultats mais vous aviez déjà crée les sites et ça m’avait épaté.

 

Igor

Le jour où on t’a rencontré l’année dernière, c’était le lendemain du premier flash mob qu’on avait organisé, je t’avais dit que ça a été la folie. On avait juste lancé le site et tout le monde venait voir la vidéo sur le site en permanence. C’était le lendemain du flash mob.

 

Aurélien

Tout à fait. Et donc, tu as continué un petit peu. Tu vas nous expliquer parce que tu as lancé vraiment un projet, c’est celui qui te rapporte le plus. Parles-nous un peu de « cours-de-danses.com ».

 

Igor

En fait, si tu veux, en voyant tout cela et puis en voyant les cours de danse (…) j’avais envie de proposer ma pédagogie et ce que j’aime faire et retransmettre, mais au-delà de mes élèves parce que je fais à mes élèves, une fois que les cours sont complets, je ne peux pas faire plus. Je crois qu’on est sur terre pour laisser des empreintes. Et notre passage, il est court sur Terre, et si on arrive à laisser quelque chose derrière nous et on passe notre vie à construire ça, et moi j’aimerais laisser une petite empreinte par la danse. Et donc, j’aimerais développer ce que j’aime faire et les 25 000 heures de cours que j’ai derrière moi j’ai envie de laisser l’empreinte de cette pédagogie que j’ai mise en place. Si tu veux, j’ai proposé dans un premier temps à mes élèves un site parce que le problème de tous les élèves est la mémorisation. Ils apprennent les chorés mais après quand ils sont en soirée ou 3/6/8 mois après ils ne souviennent plus de ce qu’ils ont appris. Là, il y a un an et demi, j’ai lancé pour mes élèves et pour me faire la main un petit peu un site privé qui s’appelle « Rythme & vidéo », qui sort uniquement pour mes élèves et qui est la récap de tout ce qu’ils ont appris dans l’année en cours.

 

Aurélien

Oui, je me souviens. Tu m’en avais parlé, oui.

 

Igor

Et les élèves ont adoré ça. Et ils le regardent en permanence. Chacun a son code d’accès, etc., aux cours qu’ils ont faits. Ils n’ont pas accès à tous les cours de l’école mais uniquement aux cours qu’ils ont faits.

Sur le site, il y a un lien avec les autres sites, si tu veux, pour que les gens puissent y accéder facilement. Vu qu’on commençait à se développer dans la location de costumes, on a des gens qui nous ont demandé « On voudrait avoir accès à ça ». Et on s’est dit non, ce sont des cours de l’école mais autant développer les cours qu’on faits sur le net pour des gens qui puissent s’abonner. Et donc, on a lancé le site « cours-de-danses.com », qui a été notre gros boulot et qui est lancé un petit peu plus de deux mois et demi.

 

Aurélien

On va en parler parce que c’est vraiment on projet principal.

 

Igor

C’est presque le projet d’une vie d’expérience dans la danse que je propose.

 

Aurélien

Qu’est-ce que ça a donné le lancement de ce site au bout de 2 mois ?

 

Igor

Écoutes, là on a plus d’une trentaine d’abonnés. C’est en fonction du compte d’abonnement. tu as des abonnements de 14,97 euros par mois avec tous les cours en illimité, il y a plus 900 mouvements en ligne à apprendre pour les débutants, intermédiaires, avancés, pour tous les niveaux, avec un suivi pédagogique. Et puis, ensuite, tu as un système d’abonnement semestriel pour 6 mois à 77 euros. Les gens ont 7 jours d’essai gratuit. Ils s’inscrivent, ils regardent tous les cours, si ça leur plaît, ils s’inscrivent, ils continuent à évoluer. Et toutes les semaines on met des nouvelles vidéos.

 

C’est vraiment quelque chose qui est sur la récurrence et qui est basée sur ce que je fais en cours. Il y a toujours de nouvelles vidéos et là ils ont tous les cours de tout ce qu’on fait en permanence. Chaque nouveau cours qu’on fait à l’école est en ligne aussi.

 

Aurélien

Les clients de ce site ce sont des clients de votre école ou pas seulement ?

 

Igor

Moi je ne pensais pas qu’il y aurait trop de clients de mon école parce qu’en fait ils ont déjà les cours et puis ils ont aussi accès aux vidéos, le récap de leurs cours. Mais en fait, il n’y en a pas mal qui se sont abonnés aussi dès le départ. C’était incroyable ! Et maintenant, le temps de lancer le site parce qu’on avait une liste mais ce n’était pas énorme, on devait avoir 1 000-1 200 personnes sur la liste. Mais par contre, on commence à être référencé de mieux en mieux et tous les jours on a 2 nouveaux abonnés. C’est génial.

 

Aurélien

Surtout que tu me disais que vous n’avez pas de désabonnement pour l’instant.

 

Igor

Toutes les personnes qui s’abonnent restent abonnées. Je ne sais pas encore quel est le point mort ou quelle est la moyenne de vie des élèves, combien de temps ils vont rester. Ça fait deux mois et demi, on n’a pas eu de désabonnement.

Ils apprécient et ils continuent à rester abonnés parce-qu’on  leur envoie les nouveaux cours, etc. ils partagent, etc. On a des gens de Nouméa, du Canada, de Doha, des Emirats Arabes, qui nous suivent, de Belgique.

 

Aurélien

Donc eux, ce ne sont pas des clients de l’école puisque ton école est à Bordeaux.

 

Igor

Ah non, on a des clients qui sont de partout.

 

Aurélien

Super. Tu as des clients un petit peu partout. Combien ça rapporte actuellement ce site ? Vous en êtes à combien de chiffre d’affaires ?

 

Igor

Actuellement, on est autour de 2 000 euros par mois de chiffre d’affaires. C’est tous les mois et tous les mois ça va être un peu plus.

 

Aurélien

C’est ça qui est génial. C’est un très bon business model parce que c’est du récurrent. Tu ne vends pas un produit et après tu n’as plus de rentrée d’argent. Tu as un business model où les gens payent tous les mois à moins qu’ils se désabonnent et on va voir que les gens en moyenne, ça tu le sauras au bout de 6 mois, 1 an, 2 ans, mais tu verras que les gens restent abonnés. Alors, c’est peut-être 6 mois, c’est peut-être 1 an, c’est peut-être un an et demi, c’est peut-être 2 ans. L’avantage que tu as c’est que tu as un tarif qui est quand même vraiment pas élevé. Je veux dire 15 euros ce n’est vraiment pas grand-chose.

 

Igor

Ce que je voulais c’était surtout rendre service. Proposer un nouveau service parce que (…). Mais moi je me dis « J’aurais trouvé ça quand j’ai commencé à danser sans hésiter, je sautais dessus ». Tu peux trouver des cours comme ça sur le net, sur Youtube mais tu ne sais pas par qui c’est fait, tu ne sais pas dans quel ordre les prendre. Si les gens ne savent pas un peu se débrouiller c’est impossible. Ils ne savent pas quels cours prendre, par où démarrer, il n’y a pas de suivi pédagogique. Et tu ne peux même pas les contacter. Je pense qu’on apporte vraiment un service. J’ai voulu le faire à des prix vraiment raisonnables pour que les gens puissent s’en servir et soient heureux de le faire.

 

Aurélien

Je pense que c’est une très bonne idée, surtout qu’il y a un truc qu’il faut que tu mets dans un coin de ta tête c’est que tu as tout le travail à faire dessus. Vous avez déjà un résultat super mais je pense qu’il faut que tu capitalise sur tes autres sources de trafic, tes autres listes pour automatiquement faire la promotion de ce site.

 

Igor

On est aux balbutiements de ce qu’on peut faire avec toutes les méthodes que vous connaissez.

 

Aurélien

Vous avez un problème aussi, enfin ça je t’en avais déjà parlé et vous l’avez un petit peu amélioré, je sais que tu travailles avec une société qui t’a aidé à développer le site. Je pense que ce sont des web développeurs et qu’en termes de web marketing ce n’est pas forcément leur truc, ce qui normal, on ne peut pas être bon partout. Mais tu vois, il y a un problème, par exemple, là on a l’appel à l’action : « Découvrez une méthode unique et tellement pratique, 20 ans pour la créer », etc., « 7 jours d’essai offerts ». Il faut cliquer sur « Se connecter », on ne sait pas où c’est, « pour démarrer vos premiers cours ». Il faudra mettre un lien directement ici pour qu’on puisse se connecter tout de suite et il ne faudrait pas mettre « Se connecter » et « Cliquez sur démarrer » pour avoir accès aux premiers cours dans quelques minutes.

 

Igor

En fait, si tu cliques sur « Se connecter » ou si tu cliques sur « tester » ou « les tarfis » tu arrives directement au formulaire pour t’inscrire. On a encore plein de trucs à améliorer dessus. Les gens qui ne connaissent pas le site le trouvent facile à utiliser et puis démarrer rapidement. On a mis pas mal de vidéos offertes, il y a une vingtaine de vidéos de cours offertes. En fait, on s’aperçoit qu’ils sont évidemment les vidéos les regardées. Il y a quand même 400-500 personnes par jour sur le site.

 

Aurélien

Ah, quand même. C’est super bien. C’est pareil. Typiquement là, vous avez « Des cours de danse en vidéo à télécharger en ligne », vous avez des liens vers « jaimedanser.fr », « rythmndanses.fr ». Là il faut faire attention parce que c’est plus un problème d’égo, c’est-à-dire que forcément on a envie de montrer, voilà, on a fait ça, on a fait ça, on a fait ça, sauf que tu es sur une page où tu veux que les gens s’abonnent et tu les envoies vers d’autres sites où sur ces sites-là tu n’as pas forcément beaucoup de choses à vendre. C’est bien de les mettre mais si j’étais toi j’enlèverais les liens, mettre juste la référence.

 

Igor

Ça peut être sur les autres pages après.

 

Aurélien

Sur cette page-là, il ne faut pas qu’il y ait des liens vers l’extérieur. Tu mets « Location de costumes » et tu montres « location-costumes-de-danses.com », sauf que tu ne mets pas de lien. Si les gens veulent aller voir, ils copient, ils vont dans leur navigateur et ils copient l’adresse. Ce sont juste des petits trucs pour l’optimisation pour faire en sorte que les gens font ce qu’on a envie qu’ils fassent, en l’occurrence s’inscrire à votre site.

Première chose, on a le trafic, comment augmenter le trafic qu’on va mettre dessus. Il faut utiliser le trafic que tu as sur l’ensemble de ton réseau pour faire la promotion automatique par exemple quand ils s’inscrivent sur la newsletter, hop, on leur envoie des e-mails ou on les envoie sur ce site.

Deuxièmement, tu as l’optimisation, c’est-à-dire qu’une fois qu’ils sont arrivés sur « cours-de-danses.com », comment faire pour qu’un maximum de personnes finissent par acheter ton cours. Et j’ai regardé ton process et c’est vrai qu’à l’époque c’est…

 

Igor

…la première fois, oui, parce qu’il y avait à remplir, on avait inversé le truc.

 

Aurélien

A l’époque c’était un exploit d’acheter ton cours. Mais là ils l’ont amélioré : « Abonnez-vous. Bénéficiez de 7 jours d’essai offerts ». Ça, par exemple, Igor, il faudrait que ce soit tout de suite, il ne faut pas qu’on le découvre quand on clique sur « Se connecter », alors que « Se connecter » on a l’impression que c’est pour les gens qui sont déjà inscrits. Là il faut tout de suite qu’on le mette sur la première page : « Cliquez ici pour bénéficier de 7 jours d’essai offerts ». Bam ! Et les gens cliquent. Ça c’est vraiment super. Mais il faut le mettre sur la page tout de suite.

Là on arrive sur « Tarifs ». Je vais regarder un petit peu ta page. Mais il faut savoir que tu as 3 leviers sur lesquels tu peux jouer. Le premier c’est le trafic, comment amener un maximum de personnes sur ton site. Le deuxième c’est l’optimisation, comment faire que pour X personnes qui arrivent sur mon site j’ai un maximum de personnes qui payent et qui deviennent des clients. Et la troisième chose, ce n’est peut-être pas pour tout de suite mais je pense que pour 2014 tu auras le temps d’y réfléchir, c’est comment je vais faire en sorte que je vais maximiser la valeur par client. Tu vas te rendre compte que peut-être tu vas pouvoir proposer des prestations haut de gamme, peut-être du coaching 1&1, peut-être des cours pré rédigés, etc., pour ces clients-là parce que là tu as des (0:25:38), tu as des gens qui ont montré qu’ils étaient intéressés, ils étaient prêts à acheter, etc.

 

Igor

Je vais te raconter un truc incroyable. Dans les vidéos, on a des tenus qu’on a créés nous-mêmes, on a lancé une collection de vêtements qui s’appelle « J’aime danser », on dessine des logos dedans, des trucs, et on les fait broder. Sur Bordeaux on a quelqu’un qui s’occupe de ça. Ce sont des vêtements qu’on vend à nos élèves, qu’on fait en petite quantité. On a reçu hier ou avant-hier deux mails de personnes abonnées sur « jaimedanser » qui voudraient savoir où on peut se procurer la ligne de vêtements. On n’a pas encore mis la boutique en ligne pour proposer aussi les vêtements que l’on porte quand on danse. C’est un truc que j’ai à développer aussi.

 

Aurélien

C’est à tester. Moi je trouve que c’est vraiment sympa d’être à l’écoute du marché. Par contre, ce que je peux te dire c’est que le problème que je vois c’est qu’un vêtement d’une ça ne coûte pas cher et de deux tu as peu de marge dessus. Je le sais parce que j’ai des amis qui vendent des produits physiques en ligne. Forcément, tu as beaucoup moins de marge. Je pensais plutôt à une offre haut de gamme. Ça peut être soit des cours en vidéo. Vous proposez une formation, par exemple, danseur professionnel, formation en vidéo et je suis sûr qu’il y a des gens qui vont vouloir aller plus loin. Formation à distance.

 

Igor

Ça fait partie des projets.

 

Aurélien

Il faut savoir que là c’est différent, Igor, parce que là en fait tu ne vends pas simplement un cours de danse, tu vends une opportunité professionnelle. Derrière, tu as une carrière, tu as des revenus, etc.

 

Igor

On a une quinzaine de profs qui se sont abonnés à « cours-de-danses.com ». C’est des choses qu’on découvre, ce que tu me dis là c’est quelque chose que j’ai envie de faire mais pas uniquement dans le cours en lui-même, mais aussi dans la pédagogie, dans le commercial, dans la gestion de l’entreprise. L’école offre quelque chose de globale que beaucoup de gens ont besoin, surtout ceux qui démarrent et qui ont envie de ça mais qui ne savent pas par où démarrer.

 

Aurélien

Tout à fait. Je te donnais juste des idées pour augmenter ta valeur par client et proposer des offres haut de gamme pour emmener des gens qui ont envie d’aller plus loin avec toi, pour leur permettre d’aller plus loin avec toi. Si tu veux vraiment faire une offre haut de gamme où je pense que tu peux même vendre une formation professionnelle, je pense que tu peux vendre ça à 1 000 euros ou 2 000 euros et je te donnerai une stratégie pour filtrer les gens et pour pouvoir faire des ventes. Tu vas voir, ça marche du feu de dieu.

 

Igor

Il y a un besoin en plus.

 

Aurélien

Ça c’est vraiment un très beau projet. Et puis, on a ton dernier projet. Rapidement on va parler un petit peu du swingo parce qu’en fait l’idée c’est que vous crée une danse.

 

Igor

C’est issu du premier site « jaimedanser ». En fait, quand tu crées un site et que tu cherches des musiques pour danser, qu’est-ce que tu fais ? Tu écoutes en permanence la radio. A la radio tu as des musiques qui t’entraînent, etc. Et puis après c’est un automatisme, on cherche le tempo et truc, on se dit « Mais quelle danse on pourrait faire dessus ? ». Et le problème c’est que quand tu prends les Pitbulls, les Black Eyed Peas, des trucs comme ça, les Guetta, ce sont des musiques actuelles que tu entends partout, eh bien, en fait, on n’a pas de danse de couple dessus. Les gens dansent seuls. Mais, si on doit danser du rock, c’est un peu lent. Du chacha c’est trop rapide. La salsa ça ne va pas. Le West c’est un peu rapide aussi. En fait, on n’a pas de danse de couple pour ça. J’ai dit « Le plus simple, on va la créer ». Et donc, on l’a créée ça fait maintenant 8 mois. On a lancé le site il y a 2 mois-2 mois et demi. On a crée, avec mon amie, la danse. Et puis, on a fait des stages à l’école. On l’a fait tester par les élèves. Ils adorent grave. Et donc là, on a lancé le site, on a mis les cours de swingo, tu les as sur « cours-de-danses.com » en exclusivité, on a crée une cinquantaine de cours déjà. Et puis, sur le second .com tu as les pas de base pour démarrer, pour danser facilement, directement, en 3 jours tu danses ça fastoche.

 

Aurélien

C’est quoi l’objectif, justement, de ce site, de cette danse ? Vous voulez faire quoi avec ça ?

 

Igor

Le swingo, c’est laisser mon empreinte. Après, j’aimerais proposer ensuite, mais là je suis parti d’un truc de business rapide, d’avoir pas mal d’abonnés dessus, sur ce site. Et puis ensuite, proposer une formation de swingo. Donc, il y aura au premier cours qu’on va proposer une formation de swingo en swingo débutant, et puis après une formation intermédiaire et avancée.

 

Aurélien

Du coup, faire un lancement, proposer une formation en swingo.

 

Igor

Oui. Et pour les profs aussi. Avoir tous les cours de cours-de-danse.com et puis je ferais des cours spéciaux pour le swingo.

 

Aurélien

D’accord. Donc, dès le départ ta stratégie c’est de créer un produit que tu vas proposer aux gens qui sont inscrits sur le site.

 

Igor

Et de développer le swingo nationalement et peut-être mondialement grâce à ce site. (…) j’allais partout pour faire des stages, partout, à Montréal, aux Etats-Unis j’avais déjà montré un petit peu ce que ça donnait et ils étaient super intéressés. Mais ce que je voudrais c’est que ça parte vite partout.

 

Aurélien

C’est génial. Alors, pour terminer, j’aimerai y revenir un petit peu parce qu’on a eu une discussion l’autre jour, on était, je ne sais plus, au téléphone, sur Skype, je te parlais certainement de « cours-de-danses.com » et tu m’expliquais ton projet, ta vision idéale. Expliques-moi, partages-la avec nous parce que j’ai trouvé ça vraiment génial ce que tu veux faire à terme.

 

Igor

Bon, j’ai 42 ans. Je danse depuis 25 ans. Je fais 50-60 heures par semaine de danse. 50 heures au moins de danse et j’ai envie de découvrir de nouvelles choses. Je pense qu’on n’est plus dans la société du « avoir », on l’a conjugué beaucoup trop et j’ai envie d’être dans la société du « être ». Et pas de me développer dans la danse mais au regard du monde entier, c’est-à-dire que j’ai envie d’aller partout dans le monde entier, de découvrir toutes les écoles de danse, tous les profs, d’apprendre avec eux, de partager avec eux et de proposer « cours-de-danses.com ». Je voudrais partir 3 mois en Argentine, j’étais déjà allé plusieurs fois en Argentine parce que j’avais de la famille là-bas, j’ai découvert le tango là-bas, mais j’aimerais vraiment me louer un appartement et ne faire que danser le tango, faire tous les cours de tango et filmer les cours de tango que je fais ou qu’on apprend, en fonction des profs, et les proposer au fur et à mesure sur « cours-de-danses.com ». Ensuite, on est au Cuba, après on est aux États-Unis. De permettre aux gens de découvrir les cours de danses du monde entier avec nous.

 

Aurélien

Pour expliquer un petit peu parce que Igor, en fait, le truc c’est qu’il gère une école de danse, il est professeur, il donne des cours, et le problème c’est que c’est beaucoup de temps qu’il passe à donner des cours. L’idée c’est que grâce aux revenus qu’il va générer sur Internet, il va pouvoir lever le pied, déléguer certainement les cours qu’il donne dans son école. Mais ça va lui permettre de partir en voyage, passer 3 mois en Argentine, 3 mois à Cuba, de faire des vidéos. Et quand tu vas revenir, tu vas être encore plus une star parce que les gens te voient moins.

 

Igor

Et je serais encore plus expert parce que j’aurais un regard, et puis moi je vais me sentir nouveau, j’aurais tellement de choses à donner aux gens de par l’enrichissement que je vais avoir, de ce que je vais découvrir, c’est ce que j’ai envie de donner. Par contre, ça c’est quelque chose que je ne peux pas faire juste avec l’école de danse parce qu’il faut quand même des revenus. Quand je ne fais pas cours, je ne suis pas payé. Je suis totalement indispensable à mon activité. C’est pour ça que j’ai lancé ce site « cours-de-danses » avec cette idée-là, de façon à ce qu’on puisse aussi et amener un service et en même temps devenir meilleur et plus grand en soi-même.

 

Aurélien

C’est un super beau projet, Igor, et moi je pense que tu as un boulevard. Je te dis, je suis en train d’écrire un livre. Je pense que tu auras matière certainement, si tu as envie, à écrire un livre. Je pense que les gens vont adorer ton parcours et ça va cartonner. Tu es jeune et tu as plein de choses à faire. C’est vraiment magnifique. Ce que tu dis c’est vrai parce que l’autre jour je suis allé voir un médecin pour un petit truc et le gars il est chirurgien, donc il gagne très bien sa vie. Et je lui dis « Je vis en Colombie », c’était à Paris. Le gars me dit « Vous avez vraiment de la chance », je dis « Oui, mais vous avez de la chance aussi, vous êtes chirurgien ». Le gars gagne très bien sa vie. Il me dit « Oui, vous savez, quand on est médecin on est bloqué tous les jours dans son bureau ». Il y a Vincent de « vert-costa-rica », je suis allé le voir, tu sais, il vit au Costa Rica, il a suivi « Bloguer Gagner », il a un blog qui lui rapporte 1 000 euros par mois, et il me disait que maintenant vu que ça marche bien il voyage de plus en plus, il rencontre des gens qui ont des hôtels au Costa Rica, le truc qui te fait rêver. Et les gens lui disent « J’aimerais faire ce que vous faites, comme ça je pourrais voyager », parce qu’en fait ils ont un hôtel au Costa Rica mais ils sont coincés dans leur hôtel.

 

Igor

Ils sont les pieds et mains liés, comme ça. On s’accroche, mais on ne le sait pas ça. Mais déjà, il faut qu’ils le sachent. Tu lances un truc, tu dis oui j’ai envie d’avoir ça, j’ai envie d’avoir ça, mais tu t’accroches des boulets aux poignets. Ce n’est pas « avoir ça », c’est « être ça » qui est important. Après, chacun a sa vision mais je trouve que c’est le plus important parce que tu peux apporter aux gens, ce qui restera de notre passage sur terre c’est ce qu’on aura apporté aux gens.

 

Aurélien

Exactement. Je pense que vraiment ça va cartonner et j’ai hâte de faire ta prochaine interview d’ici un an pour voir où tu nous emmènes.

 

Igor

Avec grand plaisir. Je serai là et j’espère peut-être avant parce qu’on a plein de trucs à voir.

 

Aurélien

Exactement. Bon courage pour ton évènement le 31 mai. Ça va cartonner, j’en suis sûr. En tout cas, ça va envoyer du lourd. Bravo à toi, Igor. Merci pour ta gentillesse et je te dis rendez-vous à la prochaine fois.

 

Igor

Salut à tous. Salut Aurélien.

 

Aurélien

Tchao.