Son site sur le développement personnel lui rapporte 1000€ par mois

Publié par dans

Il y a 3 ans, Sébastien a suivi ma formation Un blog qui rapporte en 31 jours.

Grâce à mes conseils il a pu créer un blog sur le développement personnel qui lui rapporte aujourd’hui plus de 1000 euros chaque mois.

Découvrez comment il a atteint ce résultat dans la vidéo ci-dessous 🙂

 

Vous avez un blog sur le développement personnel ?

Cliquez ici pour toucher des commissions sur Les fiches sérénité,
un produit ultra performant et qui a déjà aidé des centaines de personnes !

 

Transcription texte de l’interview:

Aurélien
Salut Sébastien !

 

Sébastien
Salut Aurélien !

 

Aurélien
On fait cette petite interview rapidement parce qu’en fait tu as un blog que tu as créé, tu as suivi ma formation « Un blog qui rapporte en 31 jours » c’était il y a longtemps, je crois.

 

Sébastien
Oui, ça fait un moment, 3 ans.

 

Aurélien
Et en fait, tu as crée un blog qui s’appelle « Vers une vie sereine », c’est un blog sur le développement personnel.

On va creuser un petit peu, c’est assez intéressant parce qu’en fait tu as un blog sur le développement personnel, mais bon tu as vraiment un positionnement intéressant, spécialisé, ça t’a permis de passer à la télévision, même tu as un passage télé, et c’est un blog qui t’a permis d’arriver à 1 000 euros de revenu par mois.

Explique-nous un petit peu c’est quoi ce blog, c’est quoi le concept.

 

Sébastien
Au départ, c’est un blog qui était vraiment, comme tu dis, ciblé sur les problématiques de la crise d’angoisse puisqu’en fait c’est quelque chose que j’ai vécue il y a 3-4 ans, de gros problèmes d’angoisse vraiment forts.

Du coup, arrivé un moment, j’ai voulu m’en sortir et j’ai trouvé des solutions et ensuite j’ai voulu repartager les solutions à ces problèmes sur un blog, qui est devenu ce blog « Vers une vie sereine » et qui aide aujourd’hui beaucoup de personnes qui ont ces problèmes-là.

 

Aurélien
On est en train de travailler ensemble, on en parlera un petit peu, on fait un coaching ensemble.

J’ai découvert un petit peu ton blog, ce que tu faisais, j’ai découvert un petit peu cette problématique des crises d’angoisse.

C’est vrai que pour quelqu’un qui ne connaît pas ça peut paraître un petit peu mystérieux, un petit peu surprenant.

Mais j’ai lu ton histoire et c’est assez fort, c’est assez violent.

Je crois que tu étais en Australie et tu as eu des, même physiquement, tu avais des tremblements, tu croyais que tu allais mourir, enfin c’est des symptômes qui sont très violents.

 

Sébastien
Oui, c’est la peur qui a amené un extrême.

Du coup, on ressent des tas de symptômes et si on comprend pas exactement ce qui nous arrive on peut avoir l’impression qu’on a une crise cardiaque, qu’on est en train de mourir, peu importe les problèmes du coup après ça met en place des cercles vicieux qui font que on croit qu’on a telles maladies ou tels problèmes et on se croit vraiment mourir.

Pour ceux qui vivent ça à l’intérieur, ils ont l’impression qu’il sont en train de mourir.

C’est fort comme problème.

 

Aurélien
Je voyais un petit peu, tu n’oses plus sortir, tu n’oses plus voyager, ça te tue.

 

Sébastien
Peu importe ce que tu fais, au bout d’un moment il se met en place un cercle vicieux qui fait que tu vas prendre la voiture, tu vas déclencher ce phénomène de la crise d’angoisse, donc ça va t’arriver dans ta voiture, tu ne pourras plus sortir, ne plus aller voir des amis, ça va se déclencher à chaque fois que tu vas sortir de ta zone de confort et plus tu te refermes sur toi plus ta zone de confort est limitée.

 

Aurélien
Plus ta zone de confort est limitée, c’est exactement ça.

Toi, tu as créé ce blog où tu aides les gens à sortir de ça.

Tu as écrit combien d’articles ? Parce qu’en fait tu as pas mal de trafic.

 

Sébastien
Je dois en avoir autour de 70.

Ce n’est pas énorme.

 

Aurélien
Ce n’est pas énorme, exactement, parce que tu as combien de visiteurs sur ton blog par jour ?

 

Sébastien
Je dois en avoir 2 000 par jour.

 

Aurélien
Ce n’est pas mal.

Tu es bien positionné sur des mots clés, ça te ramène du trafic.

Tu as combien de personnes qui sont inscrites à ta newsletter ?

 

Sébastien
Aujourd’hui, 20 000.

 

Aurélien
20 000 ce n’est vraiment pas mal.

C’est vrai que tu as ce trafic vraiment intéressant.

En plus, on a un petit peu amélioré les inscriptions sur ta liste.

Tu étais à combien ? Tu étais à 20-25 et après ça a augmenté, tu es passé à combien ?

 

Sébastien
45, 50, ça a presque doublé.

 

Aurélien
Ce n’est pas mal du tout puisque 50 ça te fait du combien ?

Ça te fait du 1 500 par mois, à ce rythme-là ça te fait du 18 000 par an, ça veut dire que tu peux doubler ta liste d’ici un an.

C’est quand même très bien parti.

Ça c’est un petit peu la partie trafic.

Tu as fait du bon boulot, tu as créé ce blog, tu as du contenu, c’est vraiment qualitatif.

Visuellement c’est quand même réussi, les articles sont vraiment de qualités, sont approfondis.

Petit détail, tu as eu un passage télé, c’est la photo qu’on voit ici.

Comment ça s’est passé en fait ?

C’est grâce au blog ?

 

Sébastien
Oui, c’est le blog et c’est eux qui sont venus à moi, c’est-à-dire qu’un jour j’ai reçu un e-mail par le formulaire de contact qui me disait « On va tourner une émission sur les crises d’angoisse, on a besoin de quelqu’un pour témoigner. Est-ce que ça t’intéresserait ? ».

Là je suis sorti de ma zone de confort et je suis allé faire ça et aujourd’hui c’est un gros point positif pour le blog parce que le passage était sur France5, l’émission Allô Docteur, c’est devant des millions de personnes.

Aujourd’hui c’est vraiment un super atout.

 

Aurélien
C’est super, c’est un accomplissement.

Moi, j’ai sorti un livre, c’est pareil, c’est le genre d’expérience qui permet de… tu sens que tu as franchi un cap supplémentaire.

Et puis, dans ton histoire c’est aussi quand même une preuve par rapport aux gens qui viennent sur le blog.

Tu es passé du gars qui était vraiment pétrifié, qui arrivait à ne rien faire, là tu es sorti de ça et tu as eu le courage de passer à la télé.

C’est très chouette, ça te donne plus d’autorité.

Juste pour parler rapidement, parce que je sais que ça intéresse les gens, l’aspect financier.

En fait, comment tu gagnes de l’argent avec ce blog ? Parce qu’il y a des gens c’est vraiment la question qu’ils se poseraient.

 

Sébastien
J’ai créé déjà un premier produit qui était toute une série de fiches, qui s’appelle « Les fiches d’une vie sereine ».

C’est toute une série de fiches sur tous les thèmes au final qui m’ont aidé à aller vers le mieux être.

J’ai créé des fiches pratiques, ludiques, synthétiques sur tous les sujets qui m’ont aidé et j’ai commencé à vendre ça comme un pack de fiches.

J’ai fait un lancement de ces fiches-là, j’ai fait 10 000 euros de chiffre d’affaires avec ça.

Puis, petit à petit on a mis en place des systèmes pour avoir un processus un petit peu automatisé avec toutes les personnes qui s’inscrivent sur le blog pour qu’elles aient une promotion sur ce produit-là.

Maintenant, avec ce produit ça génère quasiment 1 000 euros en automatisé par mois.

 

Aurélien
Alors, en fait, pour dire les choses, ça fait 2-3 mois qu’on travaille ensemble.

On fait un coaching.

J’ai deux clients en coaching actuellement, tu es un des deux et je voulais travailler avec des gens qui ont déjà un existant parce que l’idée c’était de les amener à doubler, voire tripler leur business en 6 mois.

Quand on dit que tu étais à 1 000 euros, parce qu’il faut être un petit peu transparent, c’est un petit peu une « approximation » parce qu’en fait tu avais fait un lancement qui avait bien cartonné, tu avais fait 10 000 euros, le problème c’est que du coup tu n’avais pas de choses vraiment récurrentes.

 

Sébastien
J’avais un récurrent mais de 400 euros par mois.

 

Aurélien
Oui, tu avais un petit récurrent.

 

Sébastien
Ça faisait quand même des petites ventes, j’avais mis des petites choses en place.

 

Aurélien
Tout à fait, tu avais un petit récurrent, mais ce n’était pas un système automatisé qui te génère 1 000 euros par mois.

En fait, tu avais fait un lancement, tu avais fait 10 000 euros, tu avais du récurrent avec ce que tu avais mis en place, qui te faisait à peu près peut-être 400 euros.

Mais, à peu près, comme ça, si on lisse sur un an, on va dire ça te faisait du 1 000 euros par mois pour expliquer un petit peu par rapport aux gens.

Moi, je sais très bien qu’un blogueur qui est dans ta situation c’est quelqu’un déjà qui a vraiment montré qu’il était capable d’accomplir des choses, ça c’est important.

Mais c’est surtout qu’il se retrouve dans une situation où il a des choses sur lesquelles s’appuyer, tu vois, il a du trafic, il a une liste, il a des produits, mais il n’a pas mis en place de système et en fait quand on a fait l’appel où c’est un appel de coaching où moi l’idée c’est de vendre le coaching ou pas, d’ailleurs, parce qu’il y a des gens auxquels je ne leur ai pas proposé, je leur ai dit que je ne pensais pas que ça allait leur convenir, donc l’idée ce n’est pas de le vendre à tout le monde.

Mais quand on a fait l’appel, je t’ai demandé c’était quoi tes objectifs à 6 mois et c’était rigolo parce que à la fin je t’ai dit « Si tu fais ça dans 6 mois, tu n’auras pas avancé d’un pouce au niveau monétisation, au niveau rentabilisation du blog ».

On a commencé à bosser ensemble.

Franchement, je suis hyper content parce que comme tu es quelqu’un qui a montré que tu étais capable, tu as déjà des choses, on a des super résultats, on a doublé les inscriptions à ta liste à peu près, juste en mettant quelque chose de très simple et c’est exactement la même chose avec mon autre client en coaching.

L’idée c’est que moi je t’apporte un petit peu le recul, la vision stratégique, on ne passe même pas beaucoup de temps ensemble, on passe 2 heures par mois sur Skype et puis je réponds parfois à des e-mails, mais ça reste vraiment hyper limité.

Et là, je tai poussé à créer un deuxième produit, en fin tu travaillais déjà dessus, mais je t’ai accompagné.

Ça a cartonné. Tu as fait combien ?

 

Sébastien
C’est pareil, j’ai vendu en une semaine à 150 personnes et ça fait quasiment 9 000 euros, je crois.

 

Aurélien
9 000 euros, c’est vraiment sympa parce que déjà tu fais 1 000 euros en récurrent, mais en plus 9 000 euros.

Si tu comptes 1 000 euros par mois, ça fait 12 000 sur un an, plus 9 000 ça fait 21 000, tu es déjà presqu’à 2 000 euros pas mois.

Tu as quand même un trafic intéressant, l’idée de toute façon, notre objectif c’est t’amener en 6 mois à 3 000 euros par mois.

 

Sébastien
Ce qui est génial c’est qu’aussi de faire tout ça, ça me permet d’aider encore plus de personnes et d’être encore plus utile et de contribuer parce que par exemple j’avais ce produit-là qui était dans le fond du placard depuis 3 ans, je savais que ça allait les gens sauf que je ne le sortais pas puisque je voulais faire un truc parfait et tout, et là en 2 mois ça m’a permis déjà de le finaliser, le lancer, aujourd’hui il aide déjà 150 personnes alors que sinon il n’aurait aidé personne.

 

Aurélien
C’est clair parce qu’on parle un petit peu du chiffre d’affaires, il ne faut pas oublier que, alors toi tu as envie de gagner ta vie avec ton blog, avec ton activité, et tu es quelqu’un de très sérieux, tu as eu des résultats, tu as un vrai parcours, tu es parti de zéro, tu es arrivé à avoir des résultats, tu es passé à la télé, mais en plus tu te formes à côté de ça, en ce moment tu suis une vraie formation professionnelle pour être est-ce qu’on peut dire thérapeute.

 

Sébastien
Oui, on va dire qu’il y a un petit peu de ça.

 

Aurélien
Voilà, pour être vraiment quelqu’un de diplômé, qui peut aider les gens, qui peut les accompagner.

C’est vraiment ton truc, c’est vraiment ta passion.

Et le blog, c’est un petit peu un support pour partager ton expertise, pour toucher plus de personnes, pour aider plus de personnes.

 

Sébastien
Oui, du coup, j’ai commencé par internet, par le blog et j’ai toujours appris et repartagé les choses, mais aujourd’hui j’ai besoin aussi d’avoir l’aspect plus réel, physique, de jongler entre internet et le physique pour aider aussi d’autres personnes de différente manière.

 

Aurélien
Oui, on va travailler là-dessus dans le cadre du coaching, on en a déjà parlé puisqu’en fait on va se servir de ta liste pour vendre un accompagnement.

On va faire ça juste après cette interview, c’est le sujet du jour.

Et puis, tu m’avais parlé un petit peu du fait de faire un séminaire, je ne sais pas si tu es toujours partant.

 

Sébastien
Oui, c’est sûr que dans ma thématique j’aurais un stage ou quelque chose comme ça, mais c’est vrai que vraiment recevoir des personnes, de passer un weekend, c’est clair que ça me dirait.

 

Aurélien
C’est une expérience, ça permet d’aider les gens, c’est un autre format, il y a des gens qui n’ont pas envie de télécharger des fiches, ils ont envie d’être présents, d’être en face de toi.

Je pense qu’il y a des gens qui te suivent.

Là, on peut voir un petit peu les témoignages : elles sont très claires, très bien faites, merci pour vos fiches, elles sont géniales.

Alors, ça c’est les témoignages des fiches de Vie sereine.

Mais pour ton dernier lancement, tu avais deux témoignages, qui étaient vraiment extraordinaires, des gens que tu as aidés à se sentir mieux dans leur vie.

On parle un petit peu de l’aspect financier parce que c’est important, il faut bien vivre.

Et même si on peut bien en vivre, c’est mieux parce que tu as une famille, tu as des projets, tu as envie de les financer, c’est normal, mais c’est vrai que c’est vraiment important d’aider les gens et ça aide vraiment des gens à se sentir mieux dans leur vie.

C’est vraiment un beau projet qui je pense te correspond bien parce que c’est ton histoire et puis tu t’éclates là-dedans.

 

Sébastien
Ça me fait plaisir d’aider les gens et c’est sûr que je ne pourrais pas le faire si je n’en vivais pas.

Donc, les deux sont liés.

 

Aurélien
Juste pour terminer, une petite aparté, moi c’est un des trucs fondamentaux que j’ai compris en 2014 parce qu’en fait, tu vois, on a le problème de se faire payer, etc.

Je ne sais pas si c’est français, latin, judéo chrétien, je n’en sais rien, je n’ai pas d’explication, mais on a un vrai problème avec ça.

Moi, j’ai réalisé un truc en 2014 en lisant un livre qui s’appelle « The prosperous coach » que plus tu fais payer les gens, plus les gens s’investissent, plus ils ont des résultats et plus tu les aides.

C’est pour ça que toi tu payes ton coaching, c’est 6 000 euros.

Je peux te dire un truc, je sais que quelqu’un comme toi, qui ne gagnes pas non plus des millions avec son blog, il paye 6 000 euros, il va être un parfait petit soldat, il va se défoncer et il va avoir des résultats.

C’est ça qui te permet de passer professionnel.

L’amateur n’arrive pas à se faire payer, l’amateur ne publie pas de produit, il est gêné pour se faire payer.

Un professionnel c’est quelqu’un qui n’a pas honte de se faire payer et de se faire payer cher parce qu’il sait que c’est comme ça qu’il va se défoncer aussi.

Si je te faisais payer le coaching, si c’était 50 balles pour les 6 mois, tu me poses une question, tu me poses deux questions, je te dis « Écoute, tu es gentil mais moi il faut que bouffe à la fin du moi ».

Donc, forcément, là tu me payes 6 000 euros, je me dis « Je vais me défoncer pour lui », si j’ai des idées, etc., je t’ai invité à mon séminaire, tu es venu, tu es monté sur scène.

C’est vraiment comme ça qu’on avance et s’il y a des gens qui nous écoutent il faut qu’ils comprennent ça parce que c’est vraiment important.

Se faire payer ce n’est pas quelque chose de mal, au contraire c’est normal, ça fait partie du truc.

C’était Freud, je crois, qui avait ce truc-là où il fallait payer en espèces parce qu’on sentait que ça incitait à faire des progrès forcément.

 

Sébastien
Puis, on s’envoie un message à soi-même de dire oui, ça c’est vraiment important pour moi, donc je vais y aller.

C’est sûr que m’a fait un peu de mal de mettre 6 000 euros là, mais voilà, on voit déjà les résultats et ils sont déjà largement rentabilisés et puis ça va continuer et heureusement que je l’ai fait.

 

Aurélien
Ça me fait très plaisir et c’est vraiment un truc qu’il faut comprendre, c’est que non seulement les gens vont avoir plus de résultats mais vous allez vous éclater.

Moi, j’adore bosser avec toi, je m’éclate.

Jérémy, c’est mon autre coaché, qui suit ce programme de coaching également, je m’éclate aussi parce qu’il est à fond, il a des résultats ; alors, lui il a moins de trafic que toi, donc on a des objectifs un petit peu moins ambitieux, mais en décembre il a fait son meilleur mois, il a doublé le nombre d’inscriptions quotidiennes à sa liste et je sais qu’on va arriver à l’objectif qui est qu’il puisse quitter son boulot et vivre de sa passion d’ici quelques semaines.

Écoute, merci Sébastien pour cette interview.

 

Sébastien
Merci à toi.

 

Aurélien
Et on enchaîne tout de suite pour le coaching. À tout de suite.