Comment gagner 10 000 euros par mois avec un blog sur les paris sportifs

Publié par dans

Dans cette vidéo vous allez faire la connaissance de Benoît, l’un de mes anciens élèves et un membre de mon groupe Mastermind qui a créé un bon business sur internet avec un blog sur sa passion : les paris sportifs !



 

J’ai envie de vous présenter Benoît qui est un expert des paris sportifs.

Benoit a suivi ma formation l’année dernière et, avec un de ses amis, il a créé un blog sur les paris sportifs dans le rugby et ils proposent des conseils dans ce domaine.

Quelques mois après le départ du blog, ils ont conçu un premier produit et ont réalisé 4500 € de chiffres d’affaires. Le mois suivant, ils ont atteint 10000€ !

En parallèle, Benoit a lancé seul un second blog sur les paris sportifs en général : Pariez Gagnant

Il propose à ses visiteurs, sous forme d’abonnement mensuel, d’avoir accès à un forum privé sur lequel s’échangent de nombreux conseils tout en profitant de son expertise.

Ce second blog plus généraliste lui permet de dégager plus de 1200 € par mois, de façon récurrente.

Si son premier blog le limitait en nombre de clients (pour ne pas fausser les côtes et donc les conseils), le second va lui permettre de démultiplier ses clients et donc d’obtenir un chiffe d’affaires bien plus conséquent.

 

Transcription texte de l’inscription:

Aurélien
Bonjour Benoît.

Benoît
Bonjour Aurélien.

Aurélien
Alors, si on est là aujourd’hui c’est pour raconter un petit peu ton parcours parce que toi tu as suivi ma formation Bloguer Gagner, c’était en octobre.

Benoît
C’est ça, tout à fait, oui.

Aurélien
Et en fait, tout est allé très vite.

Benoît
Oui, parce qu’après je suis venu en novembre au séminaire sur Paris.

Et là, j’ai adoré et puis ça m’a mis un bon coup de pied au cul, si je peux me permettre.

Et tout de suite après, en décembre, j’ai lancé mon blog en fait.

Aurélien
Voilà, tu as lancé ton blog.

Alors, tu es sur quelle thématique toi ?

Benoît
Moi, je suis sur les paris sportifs.

Aurélien
D’accord. Toi tu as été bookmaker, c’est ça ?

Tu m’as raconté ton histoire.

Et en fait, tu donnes des conseils pour les parieurs pour les aider à gagner.

Benoît
C’est ça, voilà, donc sous forme d’abonnement.

Ils s’abonnent, je leur donne des conseils, je leur dis quoi jouer et puis ils jouent et à la fin ils encaissent.

Et là, je peux faire un bilan : on n’a pas fait de mois négatif.

Et la saison se termine, donc ça va être un peu mes vacances.

Aurélien
C’est important de préciser, c’est que comme tu as de l’expérience, etc., c’est sur un sport en particulier, le rugby, tu connais vraiment bien ton domaine, avec un copain vous êtes associés là-dessus.

Et en fait, vous donnez des conseils, les gens gagnent, donc ils sont contents, ils restent.

Et donc, en fait, vous vendez ces conseils parce que c’est un site à abonnement;

Benoît
Voilà, c’est ça. C’est un abonnement tous les mois.

On est limité parce que… je ne vais rentrer dans la technique, mais bon les cotes varient selon le flux d’argent qu’il y a dessus.

Aurélien
En fait, plus il y a des gens qui gagnent, moins c’est rentable.

Donc, du coup, c’est limité au nombre de personnes à qui vous pouvez donner les conseils.

Mais en attendant, l’avantage c’est que vous avez un business model qui est récurrent puisque les gens payent tous les mois pour avoir ces conseils.

Ils ont accès à ce fameux site membre où il y a les informations.

Et donc, vous avez lancé ça très rapidement.

Tu as suivi ma formation en octobre, tu es venu au séminaire au novembre.

En décembre, vous avez fait un petit peu de buzz sur Facebook pour vous faire connaître, vous avez lancé votre site privé.

Et le premier mois, vous avez gagné combien ?

Benoît
Le premier mois, de souvenir, on a dû faire 45 inscriptions à 97 euros.

Aurélien
Voilà, donc vous avez gagné, pour simplifier, 4 500 euros, parce que vous êtes deux dessus.

Benoît
On est deux dessus.

Mais bon, c’était un peu inespéré parce qu’on espérait avoir 50 personnes plutôt 2-3 mois après le lancement.

Aurélien
Oui, c’est allé très vite parce que ça c’était le premier mois, 45 inscrits.

Justement, comment ça a évolué le deuxième mois ? Qu’est-ce que ça a donné ?

Benoît
Dans le deuxième mois, on est quasiment arrivé au maximum qu’on s’était fixé, c’est-à-dire une centaine d’abonnés en fait.

Donc, presque 10 000 euros.

Aurélien
Et ensuite, comment ça a évolué ?

Benoît
Après, on est resté stable jusqu’à la fin de saison de rugby qui est achevée.

Aurélien
Oui, voilà, c’est ça, c’est qu’en fait pendant combien, 2, 3, 4 mois par an vous ne pouvez pas…

Benoît
Pendant deux mois.

Et puis, ça nous permet de souffler aussi parce que c’est pas mal de boulot.

Aurélien
C’est pas mal de boulot.

En fait, il faut analyser les cotes, etc.

Toi, tu fais ça à temps plein aujourd’hui.

Benoît
Voilà. Et puis, grâce aussi à ta formation j’ai lancé aussi un deuxième.

Donc là, je suis sur deux blogs.

Et l’autre c’est une formation sur les paris sportifs pour les gens, avec un forum, enfin il y a plein de choses.

C’est juste la même chose que j’ai refait en lançant de blog.

Aurélien
Alors, il y avait d’abord le premier site sur les paris sportifs dans le domaine du rugby.

Donc, ça fait 10 000 euros par mois, ça tourne.

Et ensuite, tu as lancé un autre blog qui est sur les paris sportifs de manière plus générale.

Benoît
Voilà, c’est expliqué aux gens un peu ce que sont les paris sportifs.

C’est quelque chose en plein boom actuellement.

Et donc, voilà, je surf un peu sur la vague parce que c’est ma passion.

J’ai ouvert il y a deux semaines un club privé, on va dire, où les gens trouvent plein d’infos et aussi des paris à jouer.

Donc ça, c’est du récurrent aussi, il y a un abonnement par mois.

C’est un petit produit, en fait.

Aurélien
C’est combien l’abonnement ?

Benoît
C’est 20 euros.

Aurélien
Et donc, ça a donné quoi, tu as combien de demandes ?

Benoît
Là, premier lancement, j’ai dû faire 60 membres.

Aurélien
Donc, 1 200 euros pour commencer, mais récurrent, c’est-à-dire que c’est des gens qui se réinscrivent.

Il y a peut-être certains qui se désabonnent.

Benoît
Je ne sais pas encore parce que je l’ai lancé il y a deux semaines.

Aurélien
Mais personne ne t’a encore demandé d’arrêter.

Benoît
Non. Et j’ai créé une liste d’attente parce que je fais plutôt des lancements tous les mois et j’ai déjà 28 personnes en attente pour le prochain lancement.

Ça peux déjà peut-être monter quasiment 80-90 abonnés.

Aurélien
80-90, à combien, à 20 euros, ça te ferait 1 600-1 800 de revenus.

C’est super, c’est du récurrent.

Benoît
Et là, je n’ai pas de limite parce qu’il n’y a pas de baisse de cote comme le premier blog.

Aurélien
Ah, génial !

Donc, tu vas pouvoir augmenter le nombre, tu n’auras pas de limite.

Benoît
Non, c’est pour ça que je l’ai fait.

Et surtout, la formation, je vais y travailler là, c’est un mois et demi/deux mois.

Elle sera aussi 0:04:41.5

Et c’est une formation sur les paris sportifs.

Aurélien
Donc, ça va être quoi la promesse de ta formation ?

Benoît
Suivez la formation et je vous ferai gagner de l’argent grâce aux paris sportifs.

Alors, il y a plusieurs méthodes, soit suivre des gens, soit faire ses propres paris.

Aurélien
Ah, d’accord, OK.

C’est toutes les stratégies que tu as acquises pendant ces années ou tu as été dans le domaine des paris sportifs.

En fait, c’est cette expertise que tu vas vendre dans une formation sur comment gagner de l’argent avec les paris sportifs.

Benoît
Arrondir ses fins de mois.

C’est déjà pas mal dans les temps qui courent.

Aurélien
Bon, c’est super !

Ecoute, on te souhaite plein de succès pour ces nouvelles aventures.

Benoît
Merci. Voilà, c’est surtout grâce à toi parc que la formation m’a permis d’avoir l’outil pour lancer ces deux blogs.

Je n’y connaissais du tout.

Aurélien
Oui, tu n’es pas dans ce domaine-là à la base.

Tu étais enseignant d’abord.

Benoît
Voilà, j’étais enseignant et puis ma boîte a fermé où je travaillais en tant que bookmaker.

C’était ma passion et le fait d’avoir suivi ta formation ça m’a permis d’avoir les outils pour aujourd’hui vendre mes compétences sur Internet.

Aurélien
Génial. Écoute, bravo Benoît et plein de succès pour la suite.

Benoît
Je te remercie beaucoup !